3emes aux Championnats du Monde de Futnet République Tchèque - Brno 20 / 11 /2016
3emes aux Championnats du Monde de Futnet République Tchèque - Brno 20 / 11 /2016

Division 1 (sponsorisée par Macron)

Bonjour sur cette page vous retrouverez toutes les informations concernant les matchs joués et le classemement de la 1 ère division de Futnet en France, mais aussi des photos et articles récapitulatifs des différentes journées du championnat.

 

 

PLAY-OFF D1 / NANTES, LE JOUR DE GLOIRE !

 

--------------------------------------------------------

---> Enfin ! Après douze ans d’existence, et surtout cinq finales perdues depuis six ans, le Nantes Laetitia Tennis-Ballon a enfin remporté son premier titre de champion de France de Futnet, de surcroît à domicile devant 200 supporters déchaînés. Un jour de gloire mérité pour un des clubs les plus brillants et structurés de la décennie écoulée.

 

NANTES, L’IMMENSE JOIE

Le speaker du jour Arnaud Launay l’a dit avec justesse : ce 20 mai 2017 restera gravé dans la mémoire de tous ceux qui ont œuvré depuis dix ans au sein de la section tennis-ballon du NLTB. Après cinq saisons d’un règne olonnais presque incontesté tant le TBO aura porté la discipline à un niveau insoupçonné, le club du président Noblet aura effacé son statut d’éternel Poulidor pour s’offrir la plus grande joie de son histoire. Vainqueur de la Coupe de France de Combiné, 2e et 3e en Simple ET en Double, Nantes conclut cette sublime année avec le plus beau de tous les titres, lui qui avait terminé six fois 2e depuis sept ans. Devant élus, responsables de la Laetitia et autres supporters en tous genres, le sextet du jour (Mercier, Noblet, Vernier, Jecker, Delanous, M. Sorin) aura fait vibrer tout un peuple.

 

LA COMPÉTITION

Malgré la belle résistance de Jérémy Caramelle and co, le TB Olonnais prend logiquement le dessus sur Issy-les-Moulineaux (15-11, 15-10, 15-9). Avec un Kevin Descamps explosif en attaque, l’équipe du président Olivier Ravard fait respecter la logique. Idem lors de la deuxième demi-finale : Nantes domine Sète sans souci et en faisant tourner son effectif (15-8, 15-13, 17-15). La finale 3e place ? Là aussi sans surprise avec une domination d’un GIFT plus régulier contre le FC Sète du trio Spignese-Blancal-Dire (15-12, 15-11, 15-8).

Arrive alors le moment tant attendu, avec… la traditionnelle finale Nantes-Olonne, affiche de quatre des cinq dernières éditions.

 

LA FINALE

Pour une belle rencontre, vous le savez, il faut être deux. Pour rendre une finale inoubliable, il faut donc forcément deux adversaires exceptionnels. C’est ce qui s’est passé samedi dernier à Nantes, où les deux meilleures équipes de la décennie se sont encore retrouvées sur la plus haute marche.

Avec six joueurs utilisés de chaque côté, les deux effectifs se rendent coup pour coup : 15-12 pour Olonne dans le 1er set, 15-12 pour Nantes dans la suivante. Décisive, la troisième manche bascule alors dans l’escarcelle d’un TBO à la fois infranchissable en réception-passe, et hyper percutant en attaque. Désorientés, les Nantais ? Point du tout, puisqu’avec un trio Mercier-Vernier-Noblet en feu, le NLTB égalise à 2 sets partout avec un 15-7 évocateur. La dernière manche de la saison s’avère alors complètement folle. Nantes prend très vite les devants (6-2, 10-4), semble irrésistible, et s’avance inexorablement vers le titre. Rien ne peut plus leur arriver… 15-6, les joueurs de Loire-Atlantique remportent le 5e set et le match, et détrônent le quintuple champion en titre.

 

UN PEU DE TECHNIQUE

Allez, on s’avance un peu… Si Nantes a réussi à faire tomber un TBO peut-être pas à son tout meilleur niveau, mais en tout cas auteur d’une finale magnifique et toujours aussi fantastique dans tous les secteurs du jeu, il y a peut-être quelques explications techniques. La première qui saute aux yeux : le service surpuissant de Maxence Vernier. Positionné à une bonne dizaine de mètres derrière la ligne de fond de court, le réceptionneur-passeur international a martyrisé la réception adverse dans un secteur très peu utilisé de la discipline, avec un taux de déchet extrêmement faible. La finale fabuleuse de l’acrobate Julien Mercier, doté d’une palette offensive inouïe, aura ensuite constitué un autre axe fort, au même titre qu’un duo Noblet-Vernier presque parfait en réception-passe. Enfin, le trio de remplaçants de luxe (Jecker-Delanous-Sorin) aura fait mieux que soulager ses titulaires quand le besoin s’en fit sentir, leur permettant de souffler et reprendre de l’énergie quand ses adversaires tirèrent parfois un peu trop sur leurs joueurs majeurs.

FINALE nationale du championnat de France de Tennis-Ballon Play-Offs le 20 mai 2017


Programme


14H: Demi Finale : Olonne - Issy-Les-Moulineaux
15H15: Demi Finale : Nantes - Sète
16H30: Match pour la troisième place
17H30: Démonstration de gymnastique rythmique et sportive
18H: Finale

Lieux


Gymnase Albert Camus
2 Rue du Bois de la Muse - Nantes

Restauration sur place - Animations - Entr
ée Gratuite 

NANTES ET LE GIFT EN PLAYOFF!         ( 21 / 01 / 17 ) 

3ème Journée à Sète

Déjà auteur d’un parcours sans-faute (4 victoires en quatre matches), NANTES poursuit son carton-plein cette saison, avec une victoire incontestée lors du tournoi faisant office de 3e journée. Vainqueur de toutes ses rencontres de poule, puis de ses quart, demi et finale, le NLTB du quatuor Mercier-Noblet-Vernier-Delanous a juste perdu un petit set en demi-finale contre les locaux de Sète (2-11, 11-4, 11-5).
Derrière ces irrésistibles Nantais (1er, 24 pts), le GIFT ISSY-LES-MOULINEAUX réalise la grosse opération en se hissant jusqu’en finale du tournoi du jour. Les équipiers de Jérémy Caramelle grimpent ainsi jusqu’à la 2e place du classement général (17 pts), juste devant un FC SÈTE 34 lui aussi en bonne position (3e, 13 pts).
------
L’autre bonne opération ? Celle de GENILAC, auteur d’un tournoi plein, et notamment d’une finale 5-6e place cruciale contre VILLIERS/MARNE (11-8, 12-14, 12-10). Les équipiers de Ludovic Bouix (6e, 5 pts) laissent ainsi la lanterne rouge au TBV de Kevin Castelao (7e, 4 pts), à deux journées de la fin ;
------
Enfin, on évoquera moins les performances d’EMERAINVILLE, obligé de quitter le tournoi en plein cours pour raisons professionnelles, juste après avoir terminé dernier de sa poule mais triomphé à la surprise générale du TB OLONNE/MER en quart de finale. Très étonné de la situation, le TBO décida alors lui aussi de quitter la compétition. Même s’il reste 4e au classement général (12 pts) et donc en lice pour les play-offs, le quintuple champion de France se trouve dans une situation inconfortable avant la dernière journée du 25 mars.

DEUX LEADERS AU TOP !  

2 ème Journée  à Olonne sur Mer

Fraîchement auréolés d’une historique médaille de bronze en Triple au Mondial de Brno, les joueurs d’OLONNE et NANTES ont encore frappé fort lors de la 2e journée de D1. Samedi dernier, les deux meilleures équipes de l’Hexagone depuis une demi-douzaine d’années n’ont pas fait de détails en remportant chacune leurs deux rencontres sur le score de 3 sets à 0 : le TBO face à Emerainville et Sète, et le NLTB contre VILLIERS (6e) et GENILAC (7e).
-------
Avec 12 points sur 12, les deux voisins caracolent ainsi largement en tête du classement, loin devant un GIFT (3e, 7 pts) qui a retrouvé des couleurs avec le retour de son technicien Jérémy Caramelle, en s’imposant à domicile face à Villiers (3-0) et Genilac (3-1). Du coup, c’est le FC SÈTE 34 qui remonte en 4e position (5 pts) grâce à son succès contre EMERAINVILLE (3 sets à 1, avec un 21-19 en 2nde manche).
------
Prochaine journée, sous forme de tournoi “bonus” le 21 janvier, justement à Sète.

 UN AIR DE DÉJÀ-VU...

  1ère Journée à Emerainville

À peine une journée de championnat, et il flotte déjà comme un parfum connu sur la hiérarchie initiale de l'Élite 2016/2017. Alors que les sept équipes ont disputé deux matches, seuls deux d’entre elles ont remporté raflé deux fois la mise : le TB Olonnais et le Nantes LTB, bien sûr. Réguliers champion et vice-champion depuis cinq ans, les deux clubs de l’Ouest trustent donc déjà les deux premières places, grâce à leurs succès sur Genilac et Villiers (pour le TBO), Emerainville et Sète (pour le NLTB).
Dans les autres rencontres, Emerainville s’est déjà positionné en dominant Sète, alors que le même FCS 34, pourtant diminué, a réalisé une belle opération en disposant d’un GIFT lui aussi affaibli 3 sets à 2. Idem pour les Villérains, qui ont assuré un succès important face à Genilac dans un match à rallonge de 5 manches.
La suite le 3 décembre à Issy-les-Moulineaux et Olonne.

 

C'est officiel, l'Equipe de France de Tennis Ballon aura son maillot "New Team", du célèbre Manga japonais "Olive et Tom", prochainement au Musée du Sport de Louis Nicollin !
Plus d'informations

 

Multimédia